Coupe de France 4×2 et 4×4

Publié: 26 juin 2014 dans Les Courses

Logo-FFVRC-avec-intitulé-complet100-x-584

 

 

 

Bonjour à tous,

Le Mini Auto Club Saint Quentinois, organise les 29-30-31 Août 2014 la COUPE DE FRANCE TT1/8th 4×2 et 4×4 sur sa piste située entre Roupy et l’aérodrome , route de Ham.

Inscription:

La liste des sélectionnés est consultable sur le site de la FFVRC suivre ce lien.

La fiche d’inscription à utiliser et celle de la FFVRC disponible ici

Information du club disponible ici

 

La course : Rappel du règlement FFVRC disponible ici

1.4 COUPE DES LIGUES, COUPE DE FRANCE

Les Coupes ont lieu sur 2 jours + 1 jour d’essais.

Du fait de la dérogation du § 1.2 ci-dessus, en cas de sélections en 4×2 et en 4×4 les licenciés sélectionnés doivent choisir la catégorie dans laquelle ils souhaitent concourir (une seule inscription par licencié). Si les inscriptions sont supérieures au nombre de places autorisées, le Club organisateur donne une priorité aux licenciés les mieux classés dans leur championnat de Ligue respectif.

Les séries, pré-finales et finales sont composées de 12 voitures maximum.

Limitation à 156 pilotes toutes catégories confondues.

 

Timing exemple :

Vendredi : 8h00 (minimum) : début des essais contrôlés et augmenter le nombre de manches d’essais en fonction du timing pour optimiser le temps de roulage entre 8 h et 18 h.

Samedi :8h00 : une séance d’essais contrôlés. Briefing des pilotes et mécaniciens, constitution de la commission des pilotes cf. RG § 4.4

Dimanche : 08h00 : Remontées et Finales en augmentant la durée des pré-finales et finales en fonction du timing pour optimiser le temps de roulage entre 8 h et 17 h.

 


Droits d’inscription : 25€
Macsq
Chez Dubois Frédéric
78 rue du colonel Fabien
02100 Saint-Quentin
macsq.635@gmail.com

 

 

Bonjour à tous, 

Le Mini Auto Club Saint Quentinois, organise le 15 juin 2014  une Open sur sa piste située entre Roupy et l’aérodrome , route de Ham. 
Sur place vous trouverez restauration et toilettes , stands couverts et tables

Pour Rappel , la coupe de France 2014 se déroulera sur cette même piste en Aout prochain


Courrier-Picard : Nitro Outdoor 2013

Publié: 22 octobre 2013 dans Les Courses

Thierry Noisette a 47 ans. Il pilote depuis 1989. À l’occasion de la rencontre nitro-outdoor, il fait part de son expérience aux plus jeunes. « C’est l’avantage des anciens », sourit-il.

miniauto
Il n’y avait pas beaucoup d’enfants, hier, sur le terrain du mini auto club de Saint-Quentin, association qui réunit les amateurs de voitures radiocommandées. « Il n’y a pas d’âge, explique Thierry Noisette, un des vétérans du club, à 47 ans. Nous, les "anciens", nous pilotons moins vite que les jeunes. Ils ont l’œil et la dextérité mais nous, nous avons l’expérience de la mécanique. C’est ce que nous pouvons leur apporter. » Et l’expérience, Thierry Noisette, électromécanicien de profession, l’a acquise au fil des années.
Au milieu des bruits frétillants des moteurs, le quadragénaire se sent à l’aise. « Sans bruit, ce n’est pas la même chose. C’est le problème des voitures électriques. Elles ont les mêmes capacités que celle-ci mais elles ne font pas de bruit. »
Les machines sont à l’échelle un huitième pour un moteur d’une capacité de 3,5 cm3. Moteur thermique et carburant spécifique. « Oui, nous n’allons pas à la pompe faire le plein. » Il faut compter près de 1 000 ¤ pour une voiture de compétition complète. « C’est un loisir qui coûte cher… comme tous les loisirs au final. » Et une vitesse de pointe à 70 km/h. Le bruit et l’odeur de l’accélération, ce que préfère Thierry Noisette.
Le quadra est tombé dedans en 1989. C’était d’abord un moteur embarqué sur un petit bateau. « Nous lui avions mis une commande. Il avançait tranquillement sur le canal de Saint-Quentin. quand il plantait, il fallait aller le chercher à la canne à pêche. » Amusant mais pas longtemps. « Avec des copains, nous nous sommes mis à la voiture électrique. » Le problème de cette miniature : « Ce n’était pas assez bruyant. » La bande de potes se met au thermique et ne décroche plus. « Je n’ai jamais arrêté. » Il a même refilé le virus à son fils, Cyril, 21 ans aujourd’hui.
« Je n’ai jamais arrêté mais j’ai changé, répète-t-il. Je pilote moins vite. Les jeunes sont plus vifs. C’est une génération jeux vidéos, ça joue aussi. »
Lors de cette rencontre amicale, les « vétérans » du club laissent piloter les plus jeunes. « Il n’y a pas que la course qui compte. Il y a aussi être ensemble et se rassembler. Nous soutenons les plus jeunes, nous sommes presque une famille. »
ALICE MEUNIER
La Coupe de France en août 2014
Le mini-auto club de Saint-Quentin organise la Coupe de France, la plus grande compétition officielle de l’année de voitures radiocommandées à l’échelle nationale. Elle attire 180 pilotes pendant trois jours. « Ce sont 400 à 500 personnes qui vont graviter autour du site et de Saint-Quentin pendant trois jours », se réjouit le président Frédéric Gautier.